Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques Singulières

    Pour les amateurs de dépaysement, de découvertes. Formats longs bienvenus : prendre le temps de la musique !
    Index des musiciens à votre disposition dans la Catégorie du même nom.
Créé le 20 février 2007, ce blog prolonge une émission sur Radio Primitive, Reims, la plupart des lundis de 22 à 23 heures. 
N.B Format de votre fenêtre presque carré pour voir le haut des colonnes !

Recherche

Publicités imposées !

Chers visiteurs,

  Désolé pour l'invasion publicitaire, consternante : je la déplore et j'en souffre autant voire plus que vous. En attendant une alternative (pas facile), je vous conseille, si vous naviguez avec Firefox, d'installer une extension anti-pub.

14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 13:00

   « Nous traquons l'élégance et la qualité »

   C'est un mystère, une énigme, autour d'un document retrouvé. Le texte est dit par plusieurs voix, accompagné d'une musique énigmatique plongeant l'auditeur dans une zone intermédiaire, entre rêve et réalité. Quelque part entre slam, chanson et musique d'ambiance, gentillement expérimentale. L'auteur du texte, Thomas Malésieux, est bibliothécaire à Montbéliard. Il dit avoir puisé dans les films d'Antonioni une source d'inspiration, mais cette piste n'est pas limitative pour ce cinéphile passionné. La musique, signée David Lavaysse, prend son temps, ciselée avec précaution pour envelopper le scénario dans un ailleurs indéfini. Cet album est hors du temps, produit artisanal d'une longue passion. Car il a fallu quatorze ans pour que le projet aboutisse ! Quatorze ans après la rencontre de Thomas et de David dans une file d'attente de Londres. « Transformer l'à-peu-près d'une soirée en veillée très prisée » donne le la de ce projet atypique et charmant. Loin des logiciels et des technologies ébouriffantes, voilà une équipe qui raconte et joue une histoire, avec des timbres de voix, des timbres d'instruments, en toute simplicité, comme on conte des contes à la veillée, justement. On est "en bonne compagnie", « dans la cour d'une demeure du siècle dernier / incognito et anonymes, en petit comité ». L'auditeur sera-t-il, lui ausssi, « tel l'explorateur en quête de l'unique orchidée » ? En y repensant, j'associerai volontiers cette expérience à celle que tentais ( et tente encore peut-être, mais je ne les suis plus) L'Ensemble rayé. Comme eux, ils n'ont pas la grosse tête, n'abandonnent pas notre langue pour soi-disant parler à tous (quelle bêtise !). L'album joue « cartes sur table » ses voix posées, sa guitare, sa batterie, ses claviers, ses petits bruitages, pour une bande son au « final énigmatique », proposant « Un carnet de souvenirs personnels. / Toute une mémoire de noms, de titres essentiels. ».

   C'est le deuxième album du label Quadrilab, basé à Montréal et à Marseille. Le premier rassemblait une série de titres de musiciens gravitant autour de Quadrivium radio, une radio originale qui diffusait à la fois de la musique expérimentale et des contenus scientifiques, qui n'émet plus, mais dont vous pouvez retrouver une sélection d'enregistrements sur son site. Sur ce premier disque, on retrouve une composition de Guillaume Gargaud, une atmosphère plutôt sombre, avec aussi le beau titre de Jull, "Les Ruines". Si vous êtes intéressé, il vous sera offert moyennant une participation aux frais de port au départ de Montréal (offre en bas de la page Quadrivium).

Paru en mai 2014 chez Quadrilab / 11 titres / 26 minutes environ

Pour aller plus loin

- la page que lui consacre la maison de production sonore 1fusé . L'édition du disque est due à l'excellent label indépendant Ici d'ailleurs, page en français, comme pour tout ce qui est ici, d'ailleurs, ce dont je me réjouis sans modération, na !!

- le site Bandcamp de Quadrilab, avec le disque en écoute et à acheter (Cd ou en téléchargement) : (Ci-dessous, commencez au début, il a tendance à afficher le titre 6...)

Programme de l'émission du lundi 6 octobre 2014

En Chanson :

* Salomé Leclerc : Un bout de fil / Les Chemins de l'ombre / Attendre la fin (Pistes 4 - 7 & 8, 10'40), extraits de 27 fois l'aurore (Tôt ou Tard, 2014)

Grandes formes / Rivages électroniques :

* Michel Banabila & Oene Van Geel : Sinus en Snaar / Echoes from Hadhramaut (p. 1 - 3, 23'10), extraits de Music for viola and electronics (Tapu Records, 2014)

* David Shea : Wandering in the Dandenongs (p.3, 17'44), extrait de Rituals (Room40, 2014)

Programme de l'émission du lundi 13 octobre 2014

Hommage au label Room40 :

* David Shea : Green Drgon Inn (p.6, 14'47), extrait de Rituals (Room40, 2014)

* Spyweirdos (avec Antonis Anissegos) : Second Act (p.2, 14'38), extrait de Piano Acts (Room40, 2014)

Greg Haines : Wake Mania Without End II / Habenero (p. 6 - 7, 12'), extraits de Where we were (Denovali Records, 2013)

Michel Banabila & Oene Van Geel : Kingdomof Earth (p. 5, 9'23), extraitsde Music for viola and electronics (Tapu Records, 2014)

 
 

 

 

 

Cliquez pour agrandir !

Cliquez pour agrandir !

Partager cet article

commentaires