Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques Singulières

    Pour les amateurs de dépaysement, de découvertes. Formats longs bienvenus : prendre le temps de la musique !
    Index des musiciens à votre disposition dans la Catégorie du même nom.
Créé le 20 février 2007, ce blog prolonge une émission sur Radio Primitive, Reims, la plupart des lundis de 22 à 23 heures. 
N.B Format de votre fenêtre presque carré pour voir le haut des colonnes !

Recherche

Publicités imposées !

Chers visiteurs,

  Désolé pour l'invasion publicitaire, consternante : je la déplore et j'en souffre autant voire plus que vous. En attendant une alternative (pas facile), je vous conseille, si vous naviguez avec Firefox, d'installer une extension anti-pub.

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 17:18

  "Incunabula", sorti en 1993 chez Warp records, et "Amber", l'année suivante sur le même label, inaugurent la carrière d'un des groupes phares de la musique électronique. Comme tout a été dit, ou presque, sur eux, je laisse parler les titres, les couvertures et la musique. Des incunables d'ambre, assemblage merveilleux qui fait rêver. Qui a dit que la musique électronique était froide et sans âme ?
Meph.- Ce serait désolant. De toute façon, c'est impossible, même pour la musique, car elle procède de l'homme, qui en a une.
Dio.- Tiens, te revoilà. Tout à fait d'accord avec toi, même si au mot "âme" je préfère le mot "esprit", je le signale en passant. J'ai envie de me rouler dans le sable de la pochette d' "Amber", de dévaler la falaise ravinée, découpée en milliers de cônes, comme leur musique, tout en facettes prismatiques.
Meph.- Tu fais dans le joli. Je préfère les incunables, avec leurs lettres gothiques. On y parle beaucoup de moi et de mes sectateurs. Regarde la pochette, ça tremble, ça s'effrite, et ça se pulvérise. Tout à fait comme quand je tente un humain. Leurs belles résolutions se fendillent, je me faufile par les interstices. Et j'anime le bal.
Dio.- Je continue à rêver. Un berceau d'ambre, l'enfance de leur art, l'alpha et l'epsilon. L'ambre des sons dans le berceau des soirs d'or...Le velouté et le moelleux qu'ils semblent renier avec "Quaristice".
Meph.- Il faut bien perdre son duvet, vieux rêveur !
Pour aller plus loin
Une nouvelle sélection en écoute...
Programme de l'émission du dimanche 12 avril 2009
Autechre The Plc / Io / PlyPhon / Perlence (pistes 2 à 5, 13' 30), extraits de Quaristice (Warp Records, 2008)
                           
Nine / Further / Yulquen (p. 7 à 9, 20' 30), extraits de Amber (Warp Records, 1994)
Tamara Williamson : West coast / Counting sheep / Little voice (p.1-3-6, 17' ), extraits de More than a decade (Ocean Music, 2009)

Keith Fullerton Whitman / HRVATSKI : Stereo music for Serge Modular prototype (cd1, p.3, 5' 30)
Scott Gibbons / Lilith : Stone : Reciprocal (cd1, p.7, 3' 30)
 Francisco Lopez : untitled#148 (cd1, p.9, 10' 03)
Michel Chion : Requiem : Dies Irae (cd1, p.12, 6' ), extraits de an anthology of noise & electronic music, volume 3 (Sub Rosa, 2004)

Partager cet article

commentaires

Marie 03/05/2009 20:49

Tu aimes Camus et Duras et tu cites Flaubert?! Tu es un homme de goût! =) Oui, bon, j'avais déjà pu le constater à la lecture de tes chroniques! =)En ce qui concerne le rythme de parution de mes articles, j'avoue que j'me la joue plutôt Balzac en ce moment, mais il n'y a qu'un peu plus de deux mois que je publie régulièrement sur la blogosphère! De plus, j'ai appris à différer la mise en ligne de mes articles, c'est pour cela que ça semble régulier! =)

Jumbo 29/04/2009 10:54

Je suis justement à fond dans Incunabula. Un album vraiment merveilleux...

Dionys 03/05/2009 20:24


D'accord avec toi. Alors tu vas apprécier mes prochaines chroniques : de superbes découvertes, parues voici deux ou trois ans, mais trop peu relayées sur la toile, surtout en français...


Marie 23/04/2009 14:32

Ah, ces deux albums ne me sont pas inconnus! Et du coup, ça me fait penser que je ne me suis pas encore procuré le dernier! Celui qui a dit que la musique électronique était froide et sans âme n'en a jamais vraiment écouté.

Dionys 03/05/2009 20:31


   Le dernier va te surprendre, moins "séduisant" comme je l'indique dans mon article. Tu devrais aimer mes découvertes suivantes...
   Le rythme de tes articles m'impressionne. Je rame, en comparaison, j'ai l'accouchement très long, comme Flaubert !!! Pour les quatre livres de "du tag au tag", je te rejoins sur Duras
et sur Camus : "la Chute" est en effet du meilleur, mais il ne faut pas oublier les textes magnifiques de "L'Exil et le royaume".