Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques Singulières

    Pour les amateurs de dépaysement, de découvertes. Formats longs bienvenus : prendre le temps de la musique !
    Index des musiciens à votre disposition dans la Catégorie du même nom.
Créé le 20 février 2007, ce blog prolonge une émission sur Radio Primitive, Reims, la plupart des lundis de 22 à 23 heures. 
N.B Format de votre fenêtre presque carré pour voir le haut des colonnes !

Recherche

Publicités imposées !

Chers visiteurs,

  Désolé pour l'invasion publicitaire, consternante : je la déplore et j'en souffre autant voire plus que vous. En attendant une alternative (pas facile), je vous conseille, si vous naviguez avec Firefox, d'installer une extension anti-pub.

11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 17:20
   Brain Damage Burning Before SunsetCinquième album du duo stéphanois, Burning Before Sunset marque un tournant vers un dub ambient sobre et dense, moins démonstratif. L'importante place accordée au poète Black Sifichi, véritable troisième membre de fait, contribue à cette intériorisation de la musique : sa diction grave et envoûtante apporte une solennité impressionnante à l'ensemble. Il y a quelque chose de sépulcral dans cet album hanté, qui s'ouvre sur "There is A Wind", grande draperie dramatique aux claviers scandée par le beat lent et implacable de la percussion et la déclamation sourde de Sifichi, comme une cérémonie d'envoûtement. Du véritable dub gothique, une plongée dans des eaux troubles avec "Ignore", clapotis aquatiques et claviers obstinés pour un crescendo incandescent. "Only Lost In The Sound", fausse déambulation pastorale rythmée par des cloches, prend des tournures de descente aux Enfers, les synthétiseurs se font sirènes cuivrées qui tournoient dans le soir épaissi comme plomb fondu. Sifichi incante "Smoke In Our Minds", dub minimal hypnotique, avant que ne se lèvent les esprits des morts dans "Bull's Ass" traversé de ululements plaintifs, de mugissements. "Don't Ask Me Why"est une litanie autour du moi, "I", et de ses métamorphoses : atmosphère grinçante de supplices, sourdine survoltée. Des nappes de synthétiseurs nous apaisent, c'est "Possibility Of Love", cette clameur qui monte, et puis l'attente oppressante, les mots-dits si sombres du récit d'amour, du Iggy Pop étouffé, la plaine dévastée par une mélancolie poignante, oppressée par les nuages lourds. Une harpe surgit sur "Plain White Butterfly", court poème qui s'ouvre sur l'évocation de la mort d'Erik Satie, véritable fenêtre ouverte et si vite refermée, échappée dans la blancheur recherchée par delà le crépuscule enflammé. Cela a suffi pour nous décaler très loin, le paysage s'aère un peu, la harpe s'attarde sur les horizons désolés, se profile au loin "The Tower To Eternity". La voix de Sifichi se dédouble, le dub se fait statique et plus sourd, la harpe voltige encore sur la fin. Retour à l'ampleur splendide du premier titre avec "My Legs, My Arms, My Mind & My Brain", dub baudelairien de l'être brûlé par  ses impasses. Crépitements, cycles cristallins de la harpe (du synthé-harpe) pour "Invisible Click" qui prépare le terrain de "Hope Of Utopia", l'horizon s'éclaire, des enfants s'interpellent, le monde existera encore ?
    Un disque très cohérent, beau parcours qui nous sera peut-être plus intelligible si le disque - à sortir le 15 mars chez Jarring Effects / Discograph, nous fournit les paroles des poèmes, parfois difficiles à saisir au vol.
12 titres / 47 minutes.
Pour aller plus loin
- la chronique de Short Cuts, leur album précédent.
- Brain Damage sur MySpace
- le très beau site perso de Black Sifichi
- un beau collage vidéo en hommage à Brain Damage, avec la voix de Black Sifichi...

Programme de l'émission du dimanche 7 mars 2010
Les musiciens français se taillent la part du lion ! Pas si fréquent.
Un large coup de chapeau à ce polyinstrumentiste et compositeur singulier...
Le Chapelier Fou : Darling, darling, darling Horses / Trèfle (Pistes 1-3-5, 11' ), extraits du premier EP.
                                             Prélude / Capitaine fracasse / Mystérieux message / Animaux flexibles (p.1-2-4-5, 11' 30), extraits de Scandale / EP2 Ici d'ailleurs, 2009, comme le premier)
                                           
Tintinabulum / Les métamorphoses du vide (p.1-2, 7' 30), extraits de 613 (Ici d'ailleurs, 2010)
DoWnTaO : Le cube / Gaugear road / Whirpool (p.2-5-10, 13' 30), extraits de Luz / Land music (Oceanik Créations, 2010)
Brain Damage : Bull's ass / Don't Ask Me Why (p.5-6, 9' 30), extraits de Burning Before Sunset (Jarring effects, 2010)
Pierre-Yves Macé : Angelus novus / La Comédie des cachemires / Der geistiger Automat (p.1 à 3, 14' 10), extraits de Passagenweg (Brocoli, 2009)
DJ Food Sentinel / shadow guard // Extract from Stolen Moments too (p.1-2, 10' 30), extraits de The Shape of things that hum (Ninja Tune, 2009)

Partager cet article

commentaires

david 20/01/2016 12:29

Moi je trouve cet album très original & pourtant pas si éloigné de "spoken dub manifesto". On pourrait presque qualifié cet
album de "Dub Gothique". Même si je ne connais pas vraiment le Goth. Enfin Moi je trouve cet album Génial !!! Je déteste
les conventions et je trouve le direction de ce disque une merveille.

Jahimself 25/12/2011 14:20


Le plus mauvais album de Brain Damage, et s'ils continuent sur cette lancée, il faut ésperer que ça soit leur dernier.

Dionys 03/01/2012 00:11



Dur, très dur ! Ils ont certes bien du chemin à faire, mais ils ont un sens des ambiances denses, comme je les aime parfois. Je regrette qu'ils abandonnent -comme tant d'autres ! - trop souvent
notre langue, au profit d'un anglais discutable, assez laid pour tout dire. M'enfin...



Black Sifichi 16/03/2010 10:36


OH il ya les 3 /4 autres SIFFFICHI a corriger dans l'article Burning ....


Dionys 16/03/2010 12:08


Diable, diable, tu es partout, c'est vrai, ai-je bien tout corrigé cette fois ? Puisque tu te manifestes, j'aimerais beaucoup avoir tes textes, en anglais cela ne me gêne pas du tout. Je t'en
remercie par avance.
    Dionys


Black Sifichi 16/03/2010 10:35


Merci Dionys. Efficace. @+ Black


Dionys 16/03/2010 12:22


Corrections effectuées. J'ai rajouté un lien vers le site MySpace de Brain Damage, ça m'avait échappé. Je viens de penser que tu avais aussi un site, je le rajoute, pas le Myspace, l'autre,
le perso. Superbe, ton site !!!
    Dionys


Black Sifichi 15/03/2010 10:20


Merci pour le chronique sur Burning Before Sunset - faute orthographe (oui c'est jarring aussi) Sifichi  1 F  pas 2 FF  Black Sifichi. Si c'est possible de corriger. Bon
journée.  Sifichi


Dionys 15/03/2010 23:29


Je rectifie illico. Désolé. Je vous ai retrouvé aussi je crois sur le disque d'Elastik, le premier morceau de l'album Metalik. Le morceau s'intitule "Magnetik"... et je vois la même
faute d'orthographe : Siffichi avec deux "f" !!
  Dionys