Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques Singulières

    Pour les amateurs de dépaysement, de découvertes. Formats longs bienvenus : prendre le temps de la musique !
    Index des musiciens à votre disposition dans la Catégorie du même nom.
Créé le 20 février 2007, ce blog prolonge une émission sur Radio Primitive, Reims, la plupart des lundis de 22 à 23 heures. 
N.B Format de votre fenêtre presque carré pour voir le haut des colonnes !

Recherche

Publicités imposées !

Chers visiteurs,

  Désolé pour l'invasion publicitaire, consternante : je la déplore et j'en souffre autant voire plus que vous. En attendant une alternative (pas facile), je vous conseille, si vous naviguez avec Firefox, d'installer une extension anti-pub.

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:01

Brendan Perry Ark 2   Deuxième album solo de Brendan Perry, l'un des fondateurs de Dead Can Dance, Ark renoue en partie avec les grandes mélopées dramatiques qui ont fait les beaux jours du groupe australo-britannique entre 1981 et 1998. Sa belle voix de baryton, aux souples inflexions, épouse les méandres de compositions amples et majestueuses, tantôt marquées par une ambiance médiévale gothique, tantôt inspirées par un climat oriental mystique. On pourra reprocher au disque sa nonchalance, sa mollesse diront les mauvaises langues, mais c'est justement l'un des charmes de cet album que de prendre son temps, se développer en voluptueuses volutes. Un brin de guitare, beaucoup de synthétiseurs, des percussions parfois exotiques, servent le chant fervent de ce barde à la veine volontiers épique. Encadré par deux titres très dead can danciens - si je peux risquer ce néologisme, le solennel "Babylon" en ouverture et l'envoûtant "Crescent" pour finir, sur lequel on imagine évidemment la voix de Lisa Gerrard (les deux titres viennent d'ailleurs de la reformation du groupe dans les années 2000 pour des tournées d'adieux), l'album ne manque pas d'allure, d'une grandeur sombre, que les détracteurs ne manqueront pas de qualifier d'emphatique, ampoulée. Je ne suis pas  si sévère. S'il n'apporte rien de bien nouveau - faut-il demander  du nouveau à tous les musiciens, en permanence ?, il enveloppe l'auditeur dans une atmosphère rêveuse. Un disque pour bercer sa mélancolie, approfondir le secret douloureux qui nous fait languir, pour paraphraser Baudelaire dans La Vie antérieure.

Paru en 2010 chez Cooking Vinyl / 8 titres / 55 minutes 

Pour aller plus loin

- son site personnel, très soigné.

- Brendan Perry sur MySpace

- une fausse vidéo sur le dernier titre "Crescent" : regardez-la au fond des yeux, longtemps, longtemps...

 

 

Programme de l'émission du lundi 31 janvier 2011

Vénus en fourrures est une maculée conception :

  Khoe-Wa : Venus in Furs / High to down (p.2-3, 9'15), extraits de EP Life ? (Asso Wa-t , 2010)

  Trash Palace : Venus in Furs / Maculée Conception (p.5-6, 7'30), extraits de Positions (Discograph, 2002) Deux reprises sympathiques de la chanson de Lou Reed, interprétées par deux voix féminines, la première accompagnée au sitar.

Curiosité :

  Burning Lung : Do Androïds Dream of Electric Sleep (p.13, 6'28), extrait de Hymns & Motets, vol.1 (Microlab, 2010) Une compilation furieusement éclectique, avec une très jolie pochette ci-dessous. Visitez leur adorable site !!

Hymnes et motets vol.1 all

Réflections / Résonances :

  Harold Budd & Clive Wright : A Song for Lost Blossoms / Of Many Mirrors (p.2-5, 9'10), extraits de A Song for Lost Blossom (Darla records, 2008)

  Alain Kremski : Sous les étoiles bienheureuses (p.2, 8'07), extrait de résonance / mouvements / mouvement / résonances (Iris Music, 2009)

Psykick Lyrikah : Nos Ombres / Derrière moi (p.10-11, 9'15), extraits de Derrière moi (Idwet, sortie en avril 2011) 

Partager cet article

commentaires

micr0lab 06/05/2011 19:10



Merci pour les compliments!


micr0lab a depuis publié quelques disques, fanzines, puzzles et autres amusements, n'hésitez pas à nous rendre visite! On anime également un joueb (un blogue - jouet) auquel vous pouvez participer


Il est long que votre emission n'a pas été dans nos esgourdes (rarement rémois, peu habitués à alumer un ordinateur pour écouter la radio...), mais nous tenterons de penser à vous lundi prochain!


 


Cordialement,


micr0lab via tcrxt.



Dionys 07/05/2011 16:19



  Si mon blog est d'abord musical, il est loin de l'être exclusivement. J'aime butiner de ci de là, pour ramener un poème, une photographie, un graphisme, tout ce qui, soudain, m'entraîne
ailleurs, me révèle un fragment de beauté inattendue. C'est le temps qui me manque pour en ramasser plus, et du plus divers encore. Je ne cesse de m'émerveiller de la diversité fascinante du
monde. INACTUELLES se rêve au carrefour de tous ces éclairs dans notre brève nuit. Au plaisir !