Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Musiques Singulières

    Au fil du temps, une encyclopédie visuelle et sonore des musiques différentes (plus ou moins). Pour les amateurs de découvertes. Formats longs bienvenus : prendre le temps de la musique ! Index des musiciens à votre disposition dans la Catégorie du même nom. Créé le 20 février 2007.
N.B. Format de votre fenêtre presque carré pour voir le haut des colonnes !

Recherche

4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 17:28

   Philip Glass, l'un des phares de la musique répétitive / minimaliste avec Steve Reich, Terry Riley, LaMonte Young, fête cette année ses soixante-quinze ans. Pour lui rendre hommage, le Collège des Bénardins organise un concert événement : à l'occasion de la Nuit Blanche, samedi 6 octobre, le pianiste Nicolas Horvath, déjà en première ligne avec un autre concert consacré aux concertos pour piano (voir article antérieur) du même compositeur, s'est lancé un beau défi : interpréter l'intégralité de sa musique pour piano. Près de 5h 30 dans la nef des Bernardins, de 21h à plus de 2h du matin. Il renoue ainsi avec l'esprit des concerts fleuves de Riley, LaMonte Young, ou encore Charlemagne Palestine (que je n'ai pas mentionné ci-dessus). Amis noctambules, réjouissez-vous, voici le programme !

21h : Glasstroduction
Opening / The Orphée Suite

21h30 : Glasstuoso
Études n° 1 à n° 10

22h : Glassics
Metamorphosis n° 1 à n° 5 / Mad Rush / Modern Love Waltz

22h20 : Glass et le cinéma
The Hours / Candyman Theme / Truman Sleeps / Dreaming of Fiji / Reunion / Notes on a Scandal

23h20 : Glassics II
Dreaming awake / Trilogy sonata / A Musical Portrait of Chuck Close / Epilogue of Monster of Grace / Wichita Vortex Sutra

00h20 : Glass l’avant-gardiste I
1+1 / How Now / Music in Contrary Motion / 2 Pages / Music In Fifths
01h20 : Glass l’avant-gardiste II
600 Lines

02h10 : Fin
 
Entrée libre dans la limite des places disponibles. 

Localisation :

Collège des Bernardins
20 rue de Poissy- 75005 Paris
Tél. 01.53.10.74.44
www.collegedesbernardins.fr
Métro : Cardinal Lemoine, Maubert-Mutualité, Jussieu
Bus : 63, 86, 87, 24, 67,47,89
Parking : Maubert - Collège des Bernardins

 

Pour aller plus loin

- si vous hésitez à vous lancer dans la pléthorique discographie de Philip Glass, profitez-en pour découvrir le premier coffret "Minimal piano Collection" du pianiste Jeroen van Veen : neuf cds consacrés au minimalisme, dont au moins trois à la seule œuvre de Philip Glass. Dans l'article, une vidéo montrant Jeroen interprétant en concert "Mad rush".

- Philip Glass au piano, le 4 septembre 2011, en Californie. Une belle jeunesse !!!

 

 

Publié par Dionys - dans Nouvelles des nouvelles musiques
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 21:23
Le pianiste Nicolas Horvath © Marine-Pierrot-Detry

Le pianiste Nicolas Horvath © Marine-Pierrot-Detry

   Une fois n'est pas coutume, je vous fais part d'un événement concocté par Nicolas Horvath, jeune pianiste rencontré lors de l'(entre)ouverture du Palais de Tokyo, le 12 avril dernier, après le semi-échec de la nuit consacrée à une autre intégrale, celle des Inner Cities (ce blog balbutiait encore) d'Alvin Curran , cycle pourtant magnifiquement servi par le pianiste Daan Vandewalle, mais desservi par une organisation déplorable, incapable d'assurer le silence dans la salle.

Concert Exceptionnel

"Hors les murs"  : Première intégrale des concertos pour piano de Philip GLASS
Jeudi 27 Septembre 2012 à 20h / Théâtre des Variétés - Monaco

 A l'occasion de son 3ème Anniversaire, l'Entrepôt, à Monaco, propose un concert exceptionnel: la première intégrale des Concertos pour piano de Philip GLASS.
De plus, en hommage à Philip GLASS, trois grands compositeurs internationaux offrent trois "bis" en création mondiale.
Programme :
- Philip GLASS : 1er Concerto pour piano, dit  "Tirol Concerto", deuxième exécution nationale.
- Jeroen VAN VEEN : « Minimal Prelude 26 ; Hommage to Philip Glass »
                                        (première exécution mondiale)

 - Philip GLASS : "Dracula : Suite", première exécution nationale.
- Regis CAMPO : « A Smiley for Mister Glass », (première exécution mondiale)

Entracte

- Philip GLASS : 2ème Concerto pour piano, "After Lewis and Clark", première exécution nationale.
- Kyle GANN : « Going to bed », première exécution mondiale

ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE NICE / DIRECTION : Avner SOUDRY 

PIANO : Nicolas HORVATH

Le concert sera suivi d'un cocktail anniversaire à l'Entrepôt, au 22 rue de Millo.
 Plein tarif : 28€ / Tarif réduit : 15€
Tarif réduit en vente uniquement à la Galerie l'Entrepôt, 22 rue de Millo, Monaco

 Notes concernant les œuvres au programme :
 - 1er Concerto pour piano : Aussi nommé « Tirol Concerto », écrit pour piano et orchestre à corde, sans doute influencé par Dimitri CHOSTAKOVITCH, il possède tous les éléments typiques de l'écriture minimaliste de GLASS. Le concerto est devenu fameux car la mélodie de son deuxième mouvement a été réutilisée dans le film « The Truman Show », musique qui a valu à Philip GLASS un Grammy Award.
- Dracula : Suite / En 1998, alors qu' Universal s'apprête à rééditer le chef d'œuvre de Tod BROWNING, on commande à Philip GLASS de composer une Bande Originale qui par faute de moyens n'avait jamais été exclusivement composée. Philip GLASS voulant selon ses mots : « refléter l'atmosphère de cette fin du XIXè siècle ». Ayant un grand succès l’œuvre est souvent présentée en version Ciné-Concert. Beaucoup plus rare en concert, la « Dracula : Suite » en est un condensé adoptant la forme d'un concerto pour piano. En se recentrant sur les éléments principaux et en évitant les nombreuses répétitions nécessaires pour une BO, l’œuvre est sombre et dense.
-  2ème Concerto pour piano : Aussi nommé « Concerto After Lewis and Clark » en hommage à la première expédition transcontinentale. D'une écriture bien plus traditionnelle pour le piano, de facture fortement romantique, l’écriture est plus virtuose et de même que, pour la première fois des passages solo de hautes envolées font leur apparition. Œuvre brillante et lyrique.

------

Nicolas, je ne pourrai pas être à Monaco ! Je me console en espérant t'envoyer quelques spectateurs - auditeurs de plus.

En attendant, le second mouvement du "Tirol concerto", orchestre dirigé par Dennis Russell Davies :

 

( Nouvelle mise en page + ajout d'illustrations visuelles et sonores le 12 mai 2021)

17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 17:37
Matt Elliott : une nouvelle refondation ?
 

  Que nous réserve le gallois Matt Elliott, qui vit et travaille maintenant en France, après Drinking Songs (2005) et Failing songs (fin 2006), deux albums presque folk ? Il avait délaissé les machines de la période électronique, marquée par les huit albums de Third Eye Foundation, pour la guitare et autres instruments acoustiques. Le voici au Glaz'art...au piano, un instrument qu'il pratique en privé seulement, pour le plaisir. Regardez-le caresser les touches, concentré, respectueux, pour atteindre, comme toujours, le cœur de l'émotion. Et (ré)écoutez Little Lost Soul, ce joyau de musique électronique bouleversante ( En écoute en deuxième position, le titre 3, "Stone Cold Said So").

Publié par Dionys - dans Nouvelles des nouvelles musiques
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 18:49
Half Asleep : bientôt de retour !

Valérie Leclercq, parfois avec sa soeur Oriane, nous propose une pop mélancolique, brumeuse, au charme ensorceleur. Avec sa voix grave, veloutée, sa guitare ou son piano, elle tisse un univers intimiste sur des mélodies qui ont la beauté de l'évidence. Depuis (We ar now )seated in Profile, paru en 2005, on espérait son retour, annoncé maintenant par son label We are unique records. En attendant, voici un titre de l'album cité ci-dessus en écoute, et un deuxième en extrait vidéo, ainsi que le lien vers bandcamp pour écouter tout l'album ou (et) l'acheter :

Publié par Dionys - dans Nouvelles des nouvelles musiques
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 10:00
Le Network for New music : à la découverte des musiques d'aujourd'hui.
   "Nouvelles des nouvelles musiques", ma nouvelle catégorie, est née des recherches en vue de mes articles, mais aussi des nouvelles qui m'arrivent des compositeurs et des internautes. Je remercie au passage tous ceux qui laissent un mot par l'intermédiaire du blog : réagissez, informez-moi d'événements qui vous semblent pouvoir m'intéresser. J'ai dû désactiver les commentaires, envahis par n'importe quoi. Ne cessant de découvrir des initiatives, des interprètes, qui montrent l'extraordinaire variété du monde musical d'aujourd'hui, je vous en ferai part, chaque fois bien sûr qu'elles s'inscrivent dans le projet global du blog.
  Le Network for New Music, basé à Philadelphie, se consacre depuis 1984 à la découverte des musiques nouvelles, créant des œuvres inédites, faisant entendre des voix singulières. Les musiciens viennent pour les deux-tiers du Philadelphia Orchestra, du Chamber Orchestra of Philadelphia, mais d'autres artistes y trouvent aussi leur place. Ci-dessous une composition de James Primosch interprétée par des musiciens de l'ensemble. Une œuvre pour deux percussionnistes et deux pianistes, extraite d'un disque paru chez Albany Records, en 2002.
Publié par Dionys - dans Nouvelles des nouvelles musiques